3 min.

Expertise en stratégie d’investissement

Comment diversifier votre portefeuille d’investissement ?

Bien gérer son portefeuille d’investissement consiste à le diversifier afin de réduire son risque. C’est ce qu’on appelle trivialement : “ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier”. Afin de réussir sa diversification, il est crucial d’investir dans différents secteurs et zones géographiques. Tous les experts de la finance s’accordent sur ce point : il faut diversifier ses placements. Quels sont les avantages et les inconvénients de cette stratégie ? Comment se créer un portefeuille bien diversifié ? Revue de détail.

La diversification en clair

Diversifier un portefeuille d’investissement consiste à investir dans plusieurs lignes de façon concomitante ou fractionnée. Si vous ne détenez qu’une seule ligne d’actions dans votre portefeuille, celui-ci est par nature non-diversifié. Le danger, dans ce cas, étant que votre portefeuille subisse un sérieux revers en cas de retournement brutal de marché.

A contrario, si vous investissez dans des actions différentes, vous diversifiez votre capital et vous pouvez commencer à “lisser” et mutualiser votre risque entre différentes valeurs boursières ou immobilières.

La diversification pour réduire le risque de son portefeuille d’investissement

Nous l’avons évoqué, l’objectif de la diversification est de diluer le risque de votre portefeuille entre une dizaine de lignes diverses et variées. Il faut bien comprendre qu’un trop grand nombre de positions se traduit par une hausse des frais de transaction et apporte de la confusion dans la gestion de son portefeuille.

Pour bien diversifier, il s’agit d’élargir son horizon d’investissement. Autrement dit, vous pouvez investir dans des secteurs ou dans des zones géographiques différentes. Ainsi vos actions ou obligations ne réagiront pas de la même manière à l’actualité économique et politique.

Il est également conseillé de sélectionner des valeurs de tailles différentes (Mid cap, larges cap) ou encore des actifs aussi variés que :

  • Des produits obligataires
  • Des produits structurés
  • Les métaux précieux
  • Les ETF
  • Les cryptomonnaies (et NFT)
  • L’or
  • Les Groupements forestiers
  • Les fonds immobiliers (SCPI, OPCI…)
  • Le crowdfunding

Attention à la sur-diversification de votre portefeuille d’investissement

Certains investisseurs ne sont pas adeptes d’un portefeuille trop éparpillé. Il s’agit souvent d’un portefeuille mêlant trop de supports pour le gérer de façon efficace.

On court le risque d’oublier ses placements et de “laisser filer” des frais qui augmentent, avec des liquidités qui ne sont pas bien employées et donc sans rentabilité.

Pour éviter cet écueil, la mise en place d’un tableau Excel peut être fort utile dans certains cas, pour avoir une vision panoramique de ses avoirs à un instant T.

Exemple de portefeuille diversifié pour un investisseur au profil équilibré

Un investisseur équilibré recherche le bon dosage entre la croissance de son investissement et la préservation de son capital. Un portefeuille équilibré typique cherchera à mixer des actions, des obligations, des fonds immobiliers principalement.

Voici un exemple de portefeuille équilibré :

Actions (50%) : Les actions ont un potentiel de rendement élevé, avec un risque proportionnel. Dans cette classe d’actifs on pourra investir dans des :

  • Actions américaines à grande capitalisation (20%)
  • Actions européennes (15%)
  • Actions de marchés émergents (10%)
  • Actions de petites et moyennes entreprises (5%)

Obligations (25%) : Les obligations sont généralement considérées comme moins risquées que les actions. Elles peuvent être une bonne façon de couvrir la volatilité des actions. Une répartition correcte dans ce type de portefeuille équilibrée pourrait ressembler à :

  • Obligations d’état (15%)
  • Obligations d’entreprises investment grade (5%)
  • Obligations de marchés émergents (5%)

SCPI (20%) : Les fonds immobiliers sont par nature une bonne source de diversification entre de nombreux immeubles et autant de locataires.

Poche Liquidités (5%) : Maintenir une certaine quantité d’argent peut être utile pour profiter des opportunités d’investissement qui se présentent et pour avoir une bonne flexibilité.

Conclusion

​​La diversification est une stratégie d’investissement incontournable pour un investisseur éclairé qui souhaite préserver son capital et optimiser ses rendements. En répartissant les actifs entre différentes classes et secteurs, on peut limiter l’exposition aux risques liés à un seul marché ou à un secteur spécifique. Mieux vaut varier la composition de son portefeuille.

En outre, la diversification permet d’améliorer la résilience du portefeuille. C’est une excellente stratégie pour bénéficier de gains plus importants offerts par différents marchés.

Auteur

Bertrand Dubourg

Journaliste économique

Contactez notre expert

Partagez